Tél : / Mail :

Facebook Atlas va devenir Facebook Advanced Measurement

J’en parlais dans l’article concernant l’étude sur l’impact du Cross-Device réalisée par Criteo, la capacité à analyser les parcours d’achat avec une vue Cross-Device devient un facteur de plus en plus clé dans l’analyse des performances des campagnes marketing. C’est d’ailleurs pour cela que Facebook avait racheté l’adserver Atlas pour le transformer en outil maison dont la fonction première d’adserver a ainsi été délaissée pour se centrer uniquement sur une mesure du cross device.

Dans les actualités récentes, on a notamment pu apprendre la mise à disposition gratuite de l’outil aux annonceurs, afin de leur permettre d’observer l’impact du cross device sur leurs campagnes. Toutefois, la solution reste à ce jour décorrélée de l’environnement Facebook Business Manager. Mais cela va changer prochainement.

RIP Facebook Atlas

En effet, Scott Shapiro, Product Marketing Director for Measurement, a annoncé la sortie prochaine d’un outil nommé Facebook Advanced Measurement intégré directement dans le Business Manager. L’objectif de cet outil est de permettre aux annonceurs de comparer la performance de leurs campagnes Facebook VS les autres leviers marketing, avec une vue cross device. Il ne s’agit ni plus ni moins que l’algo d’Atlas, repackagé dans l’interface publicitaire de Facebook. Cela permettra ainsi de donner accès à cet outil à l’ensemble des clients Facebook, là où jusqu’ici seuls les top annonceurs pouvaient se permettre de se l’offrir.

Toutefois, si vous souhaitez effectivement comparer la performance de vos campagnes Facebook VS des campagnes externes telles que le Display ou le SEA, il vous faudra bien évidemment tracker ces campagnes via des pixels Facebook Advanced Measurement. Cela nécessite donc un minimum d’expertise technique, et n’est pas forcément à la portée de tous.

Cross Device + ROPO

En plus de la vision Cross Device, Facebook Advanced Measurement proposera certainement une vision sur le ROPO (Research Online, Purchase Offline), c’est-à-dire une vision de l’impact des campagnes marketing digitales sur les ventes offline, et notamment en magasin. Comment ? Tout simplement via la fonctionnalité d’import des conversions offline qu’offre déjà Facebook et qui fonctionne sur le même principe que les Custom Audiences, à savoir un matching des emails, numéros de téléphone, adresses postales, … (le tout crypté en SHA256 bien évidemment).

Et oui, si d’un côté Facebook mesure l’ensemble de vos touch points onsite et offsite, il connaît donc la Customer Journey de vos clients. Et si de l’autre côté vous lui fournissez des exports de fichiers clients (sur lesquels ils peut atteindre des taux de matching jusqu’à 65% si vos données sont de qualité), alors la magie de réconciliation du on et du off opère. Puissant non ?

Dernières publications

Bug Google Tag Manager : des conteneurs supprimés... Data / Google
Rapporté par le blog Altima, un bug plus que gênant semble toucher certains comptes Google Tag Manager. En effet, comme on peut le constater sur le rapport d’incident rédigé par les équipes techniques de la suite Google, certains conteneurs Google Tag Manager et Google Optimize ont été supprimés automatiquement, sans ... Lire la suite
L’inventaire Amazon s’ouvre à la vidéo Amazon
Jusqu’ici réservé aux formats bannières classiques, l’inventaire Display d’Amazon est dorénavant ouvert aux formats vidéo grâce à la solution Amazon Video Ads (AVA), disponible uniquement pour les annonceurs qui possèdent leur propre compte Amazon Media Group (AMG). La qualité Amazon C’est une ... Lire la suite