Facebook met fin aux ciblages 3rd party

Publié le

En plein dans la tourmente avec l’affaire Cambridge Analytica, les équipes Facebook ont réalisés plusieurs séries de changements / chantiers afin de regagner la confiance des utilisateurs. On peut notamment citer :

  • L’analyse des données collectées et l’utilisation qu’il en a été faite pour toutes les applications considérées comme suspectes. Ainsi qu’une notification à tout utilisateur dont les données auraient été utilisées de façon malicieuse, voir ici.
  • La modification de l’interface afin de permettre aux utilisateurs de mieux comprendre comment contrôler l’accès à leurs données personnelles, voir ici.

La fin des catégories partenaires

Hier, Facebook a annoncé une nouvelle mesure relative à la protection des données : la coupure des fournisseurs de données tierces (Partner Categories) au sein des ciblages offerts par le Facebook Ads Manager. On parle notamment des ciblages apportés par des sociétés telles que Acxiom, Datalogix ou encore Experian.

L’achat de données tierces à des fin de ciblage publicitaire

Monnaie courante dans l’industrie du ciblage des publicités digitales, l’achat de données third-party permet à des annonceurs de promouvoir leurs services à des utilisateurs très spécifiques. Tellement spécifiques, qu’ils sont incapables de les trouver de par eux-mêmes et nécessitent donc l’aide de ce que l’on appelle des « brokers de données« .

Pour rendre cela un peu plus clair, voici quelques exemples de ciblages possibles grâce à ces brokers :

  • Personnes qui ont acheté une voiture au mois de juin.
  • Personnes propriétaires d’un chat.
  • Personnes propriétaires d’une antenne satellite.
  • Personnes qui s’informent sur la composition des aliments et recherchent des conseils nutritionnels.
  • Personnes susceptibles de déménager.

Dans la très grande majorité des cas, les annonceurs ne disposent pas de ce genre d’informations concernant leurs prospects. En revanche chez les brokeurs, qui achètent de la donnée auprès de multiples entreprises, c’est assez simple de récupérer des informations de ce type. C’est la raison pour laquelle de nombreux annonceurs font appels à ces revendeurs de données.

 

Actuellement, en plus des nombreux ciblages offerts nativement par Facebook, grâce à la connaissance avancée qu’il a de ses propres utilisateurs, il est possible d’utiliser des données tierces en provenance de ses brokers. Toutefois, Facebook a déclaré qu’il allait mettre fin à cette pratique au sein de son écosystème d’ici environ 6 mois.

Dernières publications

Retrouvez les dernières actualités webmarketing partagées sur le Blog de Morgan Fabre

Veille Digitale – Mai 2024
Veille Digitale – Mai 2024
Instagram annonce 3 changements dans son algorithme pour mettre en avant les petits créateurs de contenus L’algorithme a jusqu’ici toujours favorisé les créateurs de contenus avec un gros volumes de followers ainsi que les comptes agrégeants des contenus populaires, sans ...
Blog Veille Digitale
Veille Digitale – Avril 2024
Veille Digitale – Avril 2024
ChatGPT est maintenant accessible sans créer de compte OpenAI rend son IA conversationnelle phare accessible à tous, sans création de compte requise, contrairement au mode de fonctionnement qui était en vigueur depuis sa sortie. Ce ne sera en revanche pas sans contrepartie, ...
Blog Veille Digitale
Meta lance le score d’opportunité
Meta lance le score d’opportunité
Meta a introduit un nouveau KPI dans son Ads Manager : le score d’opportunités (ou Opportunity Score en Anglais). Uniquement accessible en Alpha pour certains annonceurs en Europe, il devrait progressivement être déployé pour tous. Qu’est-ce que le score ...
Blog Meta (Facebook / Instagram)

Et si on travaillait ensemble ?

Vous recherchez un consultant freelance ?
Vous avez un besoin de recrutement en CDI ou en Freelance ?
Très réactif, je réponds en moins de 24 heures