Alerte Google AdWords : Policy Breach Notice – Passing PII

Publié le

Vous avez reçu un email d’alerte de Google indiquant que votre compte Google AdWords est en infraction concernant les règles de sécurité (Policy Breach Notice) ? Google vous dit que votre site transmet des « PII » et que si vous ne réglez pas le problème rapidement, certaines fonctionnalités telles que les listes de remarketing seront désactivées, mais vous ne savez pas ce que cela veut dire ? Voici en synthèse ce que vous devez faire.

Personally Identifiable Information (PII)

Pour rappel, voici le contenu de l’email de Google :

Passing PII to Google is a breach of your contract with Google and may result in disabling of remarketing lists, custom combination lists, similar audiences and other associated lists that violate our policies, if it is not resolved by XXX.

La première chose à comprendre ici est qu’est-ce qu’un PII ? En Anglais, Personally Identifiable Information, cela correspond simplement à des informations personnelles de vos utilisateurs, qui peuvent permettre de les identifier. Ces informations peuvent être :

  • Numéro de carte de crédit
  • Nom, prénom
  • Adresse e-mail
  • Numéro de carte d’identité

Pour en savoir plus sur le règlement de Google concernant la collecte de données, rendez-vous ici.

Envoi de PII à Google

En outre, l’email de Google indique finalement que votre site affiche en clair des informations personnelles de vos utilisateurs directement dans les URLs. Par exemple, vous pouvez avoir une page de confirmation d’inscription à une newsletter du type : https://www.monsite.com/newsletter-confirm?email=pseudo@email.com

Afficher en clair une adresse e-mail dans une URL ne vous semble peut-être pas si grave, mais… sachez que l’ensemble des tags Média que vous incluez sur votre site, du type Facebook, Google Remarketing, Trading Desks, … stockent l’URL de la page visitée par chaque utilisateur, afin d’effectuer un profilage. Vous l’aurez donc compris, en stockant l’URL de la page, ils stockent donc également involontairement les adresses emails. Certains peuvent d’ailleurs également le faire volontairement pour enrichir leur base email…

La solution

Maintenant que vous avez compris l’enjeu, il faut corriger le problème pour pouvoir informer Google via le formulaire dédié, que les mesures adéquates ont été prises.

Pour ce faire, la meilleure solution consiste à éviter d’envoyer ces informations dans vos URLs. Pour les plus techniques d’entre vous, comprenez donc qu’il faut privilégier le POST au GET pour ce genre de paramètres. Malheureusement, cela requiert donc une action de la part de votre développeur / service IT, ce qui peut prendre du temps selon votre organisation.

Bien que Google ne le conseille pas, car ce n’est pas la meilleure solution à long terme, c’est vrai, il existe une solution court-termiste qui vous permettra au moins de maintenir vos fonctionnalités Google AdWords le temps que votre DSI modifie le fonctionnement technique des pages incriminées. Cette solution n’est autre que de ne pas appeler les tags de Google sur les pages qui contiennent une adresse e-mai dans l’URL.

Deux possibilités :

  • Vos tags sont appelés via un TMS (Tag Management System) du type Google Tag Manager ou Eulerian => Il vous suffit d’ajouter une exception pour les URLs contenant soit un « @ » soit « %40 » qui est la forme URL encodée de l’arobase.
  • Vos tags sont appelés en dur sur vos pages => Vous n’avez pas de Joker à utiliser, vous devez forcément passer votre IT.

Surtout, une fois que le problème est corrigé, n’oubliez pas d’en informer Google via le formulaire suivant : https://support.google.com/adwordspolicy/contact/pii_remediation

Il serait dommage d’avoir pris les mesures nécessaires et de voir les fonctionnalités coupées.

Dernières publications

Retrouvez les dernières actualités webmarketing partagées sur le Blog de Morgan Fabre

Comment vérifier que Consent Mode est bien implémenté sur GA4 ?
Comment vérifier que Consent Mode est bien implémenté sur GA4 ?
Je parle beaucoup du Consent Mode v2 de Google en ce moment, mais c’est un sujet d’actualité puisque la deadline est au 6 mars 2024. Pour rappel, voici ce que j’ai pu vous raconter concernant le Consent Mode v2 jusqu’ici : Google Analytics a sorti une nouvelle ...
Blog Google Analytics
Il y a 6 jours
Google Consent Mode v2 pour les listes clients (Customer Match)
Google Consent Mode v2 pour les listes clients (Customer Match)
Après vous avoir présenté le Consent Mode v2 de Google, puis expliqué qu’il ne s’applique pas qu’au Web mais également aux App Mobiles, nous allons maintenant parler de l’envoi de listes de clients via Google Customer Match. Qu’est-ce que Customer Match ...
Blog SEA
Il y a 10 jours
Google Consent Mode v2 pour les Applications Mobiles
Google Consent Mode v2 pour les Applications Mobiles
J’ai déjà abordé le sujet du nouveau Google Consent Mode v2 sur le blog, et notamment l’introduction de 2 nouveaux flags de consentement ad_personalization et ad_user_data. Voyons maintenant ce qu’il est possible de faire sur App Mobile. Advanced Consent Mode La ...
Blog Google Analytics, SEA
Il y a 10 jours

Et si on travaillait ensemble ?

Vous recherchez un consultant freelance ?
Très réactif, je réponds généralement en moins de 24 heures