Chute de trafic Google Images : quel impact ?

Beaucoup de personnes utilisant un outil de Web Analytics comme Google Analytics ont eu des sueurs froides ces derniers jours en consultant leurs rapports de trafic. Une source de trafic a quasiment disparu des écrans radars, il s’agit de Google Images. Chez certains sites, Google Images pouvait représenter une part importante de trafic. C’est désormais fini et on doit cela à une mise à jour de l’interface de la part de Google.

Google Images : une nouvelle interface

Cette mise à jour avait déjà suscité des émotions en 2013, mais n’avait finalement pas été déployée. En tout cas, pas en France. Et bien c’est maintenant chose faite depuis le 7 février.

Auparavant, lorsque l’on cliquait sur une image depuis Google Images, on arrivait sur un site web affiché sur un fond grisé. L’image recherchée était affichée par-dessus le site de telle manière que l’on ne le voyait pas réellement, mais le site était bel et bien chargé. Ce qui comptabilisait donc des visites sur les outils de Web Analytics, et by the way, générait des impressions pour les éditeurs qui monétisent leurs sites.

Dorénavant, aucune redirection directe n’est faite vers le site hébergeant l’image. Pour se rendre sur le site, il est nécessaire de cliquer sur le bouton « Consulter la page ». Autant dire que peu de personnes le font, d’où cette chute de trafic dans les outils.

Perte de trafic, quelles conséquences ?

Observer les courbes de trafic chuter, ça fait toujours peur. Pourtant, y a-t-il vraiment de quoi s’inquiéter ? Cela dépend de votre activité.

Si vous êtes un site ecommerce, alors il n’y a pas vraiment de quoi s’affoler, car le trafic de Google Images était bien connu pour ne pas être de qualité. Peu de personnes naviguaient réellement à la suite de la consultation d’une image, la plupart rebondissaient. Les véritables curieux continueront certainement à venir sur votre site, et cliqueront sur ce fameux bouton « Consulter la page ».

En revanche pour les sites média, c’est plus problématique. Leur business modèle fonctionne à la page vue, et notamment à l’affichage de publicités digitales. Du coup, une session qui rebondit reste une page vue. Et là c’est préjudiciable.

Publié le dans SEO

Dernières publications

Retrouvez les dernières actualités webmarketing partagées sur le Blog.

Criteo accusé de fraude publicitaire par un groupe activiste
Criteo accusé de fraude publicitaire par un groupe activiste
Alors que le cours en Bourse de Criteo avait légèrement chuté suite à l’annonce de l’impact de l’Intelligent Tracking Prevention, un groupe activiste du nom de Gotham City Research LLC a publié la semaine dernière un rapport bien sombre sur les méthodes de Criteo. C’est ...
Display
Il y a 4 jours
Facebook veut fournir plus de transparence et de contrôle sur son inventaire
Facebook veut fournir plus de transparence et de contrôle sur son inventaire
Toujours au centre de l’attention en ce qui concerne la fraude et la mesure de la qualité publicitaire, avec notamment l’article de la semaine dernière sur la surestimation de sa couverture publicitaire, Facebook vient d’annoncer de nouvelles mesures pour permettre aux ...
Facebook
Il y a 7 jours
Nouvelle interface Facebook Ads Manager
Nouvelle interface Facebook Ads Manager
Adieu Facebook Ads Manager et Power Editor tels que vous les connaissez, Facebook va fusionner les deux outils d’ici la fin de la semaine. Pas d’inquiétude, cela restera dans l’ensemble assez similaire à l’existant, il n’y aura à priori pas de grand bouleversement. ...
Facebook
Il y a 9 jours