API Facebook Marketing – Présentation & Use-Cases

L’API Facebook Marketing vous connaissez ? Souvent utilisée par les éditeurs de solutions de gestion de campagnes publicitaires Facebook tels que MakeMeReach ou Marin Social, elle peut également être utilisé par les annonceurs pour les aider à automatiser certaines tâches.

Je suis annonceur, comment utiliser l’API Facebook Marketing ?

Il existe de nombreuses possibilités avec cette API, en voici quelques-unes parmi le plus courantes.

Automatisation de l’import des Custom Audiences

Les Custom Audiences sont un must have sur Facebook. Il en existe différents types :

Trafic du site web (Pixel)

Elles sont alimentées via le Pixel Facebook situé sur votre site et permettent d’isoler certains utilisateurs en fonction d’actions réalisées sur votre site Internet.

Activité d’application mobile (SDK)

Elles sont alimentées via le SDK Facebook placé dans votre application mobile et permettent d’isoler certains utilisateurs en fonction d’actions réalisées sur votre application mobile.

Engagement

Elles ne nécessitent l’installation ni du Pixel ni du SDK car elles se basent sur vos pages Facebook ou comptes Instagram. Elles permettent d’isoler certains utilisateurs en fonction de leur comportement envers vos profils sociaux. Par exemple, vous pouvez regrouper les personnes qui ont vu une vidéo particulière selon un certain quartile ou encore tous ceux qui ont eu une interaction quelconque avec votre compte Instagram.

Fichier client / Activité offline

Elles sont alimentées via les données personnelles de vos clients ou prospects qualifiés, que vous récoltez par exemple lors de la création d’un compte, un achat en magasin, une inscription à une newsletter ou encore une participation à un jeu concours. Rassurez-vous, il est possible de hasher ces données via une méthode de cryptage fiable, le SHA256. Les cas d’utilisation sont nombreux. On peut notamment cibler spécifiquement des clients avec des publicités personnalisées, exclure des acheteurs de canaux offlines tels que la télévente ou un réseau de boutiques physiques, augmenter la couverture de campagnes Email CRM sur les non-ouvreurs, …

 

Avec l’API Facebook Marketing, ce sont les audiences de type fichier client qui vont principalement nous intéresser. En effet, la plupart des annonceurs les alimentent manuellement via un process de ce type :

  • Requête SQL sur la base CRM pour récupérer les emails, numéros de téléphone, adresse, … de certaines typologies de clients (ce sont souvent des services différents qui gèrent les campagnes Facebook Ads et les données clients, cela peut donc prendre du temps…).
  • Upload d’un fichier CSV issu de la requête SQL précédente dans l’interface Facebook Business Manager.

Ce process est à répéter fréquemment afin d’avoir des données à jour. Dans les faits, c’est bien souvent peu fait, donc les données ne sont pas fraîches. De plus, les risques d’erreurs sont importants, notamment du au fait que si vous souhaitez séparer vos clients en catégories, par exemple les clients récents VS les historiques, vous avez alors deux possibilités :

  • Demander directement au gestionnaire CRM de vous extraire plusieurs fichiers. Dans ce cas, la sélection du mauvais fichier pour la mauvaise audience est un exemple d’erreur qui peut arriver.
  • Le gestionnaire CRM vous envoie un seul fichier global comportant des colonnes avec des attributs clients. C’est alors à vous de splitter le fichier en plusieurs sous-fichiers en fonction de différents attributs clients pour finalement alimenter plusieurs audiences. Dans ce cas, le risque d’erreur est d’autant plus grand puisque vous pouvez vous tromper dans un filtre, et également dans l’upload des sous-fichiers.

Vous l’aurez compris, entre le côté chronophage de la tâche, les potentielles rivalités entre service Acquisition et CRM et les risques d’erreurs, l’automation de l’import des fichiers clients dans Facebook est un sujet clé ! L’API Facebook Marketing permet d’automatiser ce processus. Pour ce faire, il est nécessaire de développer un script périodique ayant pour vocation d’extraire votre base client pour finalement utiliser les bons endpoints de l’API afin d’envoyer automatiquement les données.

Import de conversions offline

Techniquement, le principe est très similaire à l’automatisation des custom audiences, la seule différence est qu’en plus des données personnelles du client, on ajoute des données de ventes comme la date et l’heure de l’achat, le montant du panier, etc…

Fonctionnellement, c’est en revanche très différent. En effet, là où les custom audiences permettent de cibler, d’exclure ou d’analyser les caractéristiques d’une population, la fonctionnalité Offline Conversions de Facebook permet de comprendre quels ciblages, formats ou encore éléments créatifs interviennent dans les parcours d’achat hors ligne de vos clients.

Concrètement, cela ajoute une colonne supplémentaire « Conversions hors ligne » dans votre Ads Manager. Il est également possible de faire en sorte que l’algorithme de Facebook optimise pour les conversions offline. Dans ce cas, mieux que les données soient fréquemment mises à jour, on en revient donc à l’automatisation via l’API Facebook.

Création automatique de lookalikes

Les lookalikes, ou utilisateurs jumeaux en Français, sont des audiences d’utilisateurs qui ressemblent aux utilisateurs d’une autre audience. En d’autres termes, si j’ai une audience qui contient mes acheteurs récents, alors rechercher des utilisateurs qui ressemblent à ces derniers est une bonne technique pour améliorer ses performances. C’est ce que permettent les audiences de type lookalike.

Créer des audiences lookalike est très simple, aucun besoin de l’API pour cela. En revanche, si vous avez beaucoup d’audiences disponibles sur lesquelles vous souhaitez créer des lookalikes, sans devoir le faire à la main, l’API peut vous aider.

Partage automatique d’audiences avec de multiples ad accounts

Si vous êtes un annonceur d’envergure mondiale, et que vous possédez un Ad Account pour chaque pays, une bonne pratique est de centraliser la gestion des données sur un compte Business Manager global. Autrement dit, vos audiences doivent toutes converger sur le même compte et être ensuite partagées sur les différents sous-comptes.

En terme de rigueur et de contrôle de la data, c’est le mieux à faire. Mais dans la pratique, ce n’est pas simple tous les jours. Admettons que vous ayez 15 audiences sur votre compte global et 20 pays actifs sur Facebook Ads. Admettons également que vous souhaitez créer des lookalikes pour chaque pays puis les partager sur les bons Ad Accounts, et bien je vous souhaite bon courage :=) !!

Vous l’avez compris, l’API Facebook sera votre amie.

Campagnes de collecte de leads et marketing direct automatisé

Jusqu’ici, on a principalement vu des use-cases de l’API Facebook qui permettent d’éviter les tâches redondantes. Tout était faisable manuellement, l’API ne permet que de gagner du temps. Ici, je vais vous présenter un use-case où le temps-réel est très important.

Vous réalisez une campagne de datacatch directement sur Facebook, les fameuses Lead Ads. Dans votre formulaire, vous récoltez notamment l’email et le numéro de téléphone du prospect. Vous laissez tourner la campagne une dizaine de jours et en fin de campagne, vous exportez les données récoltées depuis la plateforme Facebook, pour les intégrer à votre système PRM et finalement faire partir votre email marketing. Pas mal, mais… les prospects qui se sont inscrits en début de campagne ont peut être été ailleurs sans nouvelle de votre part.

Grâce à l’API Facebook, vous pouvez générer des callbacks qui permettent de remonter en temps réel les données récoltées, vous permettant ainsi d’envoyer immédiatement un email de confirmation ou d’accès à un service. Vous pouvez également déclencher des appels téléphoniques sortants ou l’envoi de SMS.

Comment utiliser l’API Facebook ?

Quand on parle d’API, on parle toujours de technique. Concrètement, utiliser l’API Facebook requiert du développement. Il est possible de l’utiliser via du PHP, du Java, du Python ou encore de simples appels cURL.

Plus de détails sur la documentation officielle (pour les aventuriers) : https://developers.facebook.com/docs/marketing-apis

Pour ma part, j’utilise Python sur les petits besoins du type créer automatiquement des lookalikes. Quant aux besoins plus complexes, c’est souvent l’IT du client qui s’en charge car elle seule a accès au informations clients. Dans ce cas, je m’occupe des spécifications et de la coordination des équipes fonctionnelles et techniques.

Vous avez un besoin d’accompagnement sur des sujets d’automatisation via l’API Facebook ? Discutons-en.

Publié le dans Facebook

Dernières publications

Retrouvez les dernières actualités webmarketing partagées sur le Blog.

Facebook permet la réservation de vidéos et l’achat à la vidéo vue à 100%
Facebook permet la réservation de vidéos et l’achat à la vidéo vue à 100%
Ce n’est pas un secret, une des principales pistes de croissance pour Facebook et Google est de grignoter des parts de marché à la TV traditionnelle. Malgré que les investissements média ont bien changé ces dernières années, avec une forte pondération du digital au détriment de ...
Blog Facebook
Facebook lance les Stories Ads
Facebook lance les Stories Ads
Déjà disponible sur Instagram depuis plusieurs mois, le format Facebook Stories Ads vient de sortir sur la plateforme historique du réseau social. Disponible en tant que placement additionnel, il sera prochainement rejoint par les Messenger Stories Ads. Facebook Stories Ads, un ...
Blog Facebook

Newsletter Veille Digitale

Ne perdez pas le fil ! Recevez une fois par mois le résumé des dernières publications de mon blog en vous abonnant à la newsletter.

Facebook va proposer des templates graphiques saisonniers pour les Dynamic Ads
Facebook va proposer des templates graphiques saisonniers pour les Dynamic Ads
L’utilisation de catalogues produits est une Best Practice pour les campagnes à la performance sur Facebook Ads. C’est le cas pour les sites e-commerce bien évidemment, mais pas seulement. En effet, d’autres secteurs tels que le travel ou encore l’automobile ...
Blog Facebook
Le format Responsive Display Ads ouvert à tous sur Google Ads
Le format Responsive Display Ads ouvert à tous sur Google Ads
Connaissez-vous les Google Responsive Display Ads (RDA) ? Il s’agit d’un format du Google Display Network (GDN), l’adnetwork de Google, qui était accessible en Beta à certains annonceurs jusqu’à il y a peu. Dorénavant, ce format est disponible à tous. ...
Blog Google AdWords
Facebook fournit davantage de transparence sur ses supports de diffusion
Facebook fournit davantage de transparence sur ses supports de diffusion
Facebook introduit un peu plus de transparence concernant les supports de diffusion de ses publications sponsorisées, de quoi ravir ceux qui se soucient de la Brand Safety. Liste des éditeurs Via une fonctionnalité disponible depuis quelques temps en Beta pour certains annonceurs, ...
Blog Facebook